Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


NaNoWriMo 2016 : Day#17

Publié par Victor Ladou sur 17 Novembre 2016, 16:05pm

Catégories : #NaNoWriMo

NaNoWriMo 2016 : Day#17
Jour 17 : Contemporain
Astres, chocolatine et désastres
 
Histoire 1
 
Ce matin, comme tous les matins depuis plusieurs années, Victor LADOU s’est levé d’humeur mouffut et est allé acheter une baguette de pain pas trop cuite.
Sauf que ce matin, n’est pas un matin comme les autres, car aujourd’hui, la vie de Victor LADOU va changer.
 
Victor LADOU arrive dans sa boulangerie favorite et, pris d’une soudaine envie irrésistible, il décide de modifier ses habitudes et d’acheter des viennoiseries pour son petit-déjeuner. Il ignore encore à quel point ce simple geste anodin va bouleverser son existence.
 
Il s’approche du comptoir et sa boulangère lui tend une baguette de pain pas trop cuite qu’il refuse d’un geste de la main.
« - Je vais plutôt prendre des viennoiseries. Donnez-moi un croissant, un pain aux raisins et… une chocolatine aussi. J’ai très faim ce matin. »
 
En entendant le terme de chocolatine, la boulangère suspend son geste, la pince tenant le croissant à demi rentré dans le sac en papier recyclé qu’elle tient à la main. Elle décale ensuite sa main pour attraper une chocolatine un peu à part et la place dans le sac en papier recyclé qu’elle tends ensuite à Victor LADOU qu’il empoigne avant de payer et de quitter la boulangerie.
 
            Sur le trajet de retour, il achète le journal du matin. Il déjeune en lisant les dernières nouvelles avant de finir par l’horoscope : « Amour : quelqu’un vous aime en cachette. Santé : méfiez-vous de l’excès de viennoiseries. Travail : une longue absence est à prévoir. »
 
            Il se gausse des horoscopes et des personnes qui y croient. Comme il le dit toujours, il commencera à considérer l’astrologie comme étant une science le jour où toutes les prévisions seront identiques. Il avale la dernière bouchée de sa chocolatine avant de s’effondrer, mort sur son tapis.
 
            Les rapports préliminaires de l’enquête aboutiront sur une mort par empoisonnement. Les conclusions de l’enquête révèleront que la boulangère était amoureuse de Victor LADOU qui lui achetait tous les matins un petit pain au chocolat mais que, non seulement il ne la regardait pas, mais en plus demandait une chocolatine.
 
            L’inspecteur en charge de l’enquête conclura au crime passionnel, et dira à son chef qu’il est fort dommage d’être tué par un être secrètement amoureux de vous à cause d’un pain au chocolat. Surtout que le terme exact est chocolatine.
 
Histoire 2
 
Ce matin, comme tous les matins depuis plusieurs années, Victor LADOU s’est levé d’humeur mouffut et est allé acheter une baguette de pain pas trop cuite.
Sauf que ce matin, n’est pas un matin comme les autres, car aujourd’hui, la vie de Victor LADOU va changer.
 
Victor LADOU arrive dans sa boulangerie favorite et, pris d’une soudaine envie irrésistible, il décide de modifier ses habitudes et d’acheter des viennoiseries pour son petit-déjeuner. Il ignore encore à quel point ce simple geste anodin va bouleverser son existence.
 
Il s’approche du comptoir et sa boulangère lui tend une baguette de pain pas trop cuite qu’il refuse d’un geste de la main.
« - Je vais plutôt prendre des viennoiseries. Donnez-moi un croissant, un pain aux raisins et… une chocolatine aussi. J’ai très faim ce matin. »
 
En entendant le terme de chocolatine, la boulangère suspend son geste, la pince tenant le croissant à demi rentré dans le sac en papier recyclé qu’elle tient à la main. Elle attrape une chocolatine et la place dans le sac en papier recyclé qu’elle tends ensuite à Victor LADOU qu’il empoigne avant de payer et de quitter la boulangerie.
 
            Sur le trajet de retour, il achète le journal du matin. Il déjeune en lisant les dernières nouvelles avant de finir par l’horoscope : « Amour : l’amour vous attend au coin de la rue. Argent : une opportunité à saisir va se présenter à vous. Travail : un élargissement du cercle de vos intimes est à prévoir. »
                                                                                              
Il se gausse des horoscopes et des personnes qui y croient. Comme il le dit toujours, il commencera à considérer l’astrologie comme étant une science le jour où toutes les prévisions seront identiques. Il avale la dernière bouchée de sa chocolatine avant de sortir à nouveau.
 
            Il arrive au coin de la rue et une jeune femme l’aborde en lui disant : « 30 euros la pipe, 50 euros la passe. » Victor LADOU accepte l’offre qu’il trouve fort alléchante, tout comme la créature la lui ayant proposée.
 
            Il la suit et se retrouve dans une chambre d’hôtel. Il se couche nu sur le lit et regarde la jeune travailleuse commençait à se déshabiller. Il étouffe un hochet de surprise quand il se rends compte qu’il s’agissait en fait d’un travesti brésilien.
 
Histoire 3
 
Ce matin, comme tous les matins depuis plusieurs années, Victor LADOU s’est levé d’humeur mouffut et est allé acheter une baguette de pain pas trop cuite.
Sauf que ce matin, n’est pas un matin comme les autres, car aujourd’hui, la vie de Victor LADOU va changer.
 
Ce matin, comme tous les matins depuis plusieurs années, Zoé s’est levée d’humeur excellente et est allée acheter une baguette de pain pas trop cuite.
Sauf que ce matin, n’est pas un matin comme les autres, car aujourd’hui, la vie de Zoé va changer.
 
Victor LADOU arrive dans sa boulangerie favorite et, pris d’une soudaine envie irrésistible, il décide de modifier ses habitudes et d’acheter des viennoiseries pour son petit-déjeuner. Il ignore encore à quel point ce simple geste anodin va bouleverser son existence.
 
Zoé arrive dans sa boulangerie favorite et, prise d’une soudaine envie irrésistible, elle décide de modifier ses habitudes et d’acheter des viennoiseries pour son petit-déjeuner. Elle ignore encore à quel point ce simple geste anodin va bouleverser son existence.
 
Il s’approche du comptoir et sa boulangère lui tend une baguette de pain pas trop cuite qu’il refuse d’un geste de la main.
« - Je vais plutôt prendre des viennoiseries. Donnez-moi un croissant, un pain aux raisins et… une chocolatine aussi. J’ai très faim ce matin. »
 
Elle s’approche du comptoir et son boulanger lui tend une baguette de pain pas trop cuite qu’elle refuse d’un geste de la main.
« - Je vais plutôt prendre des viennoiseries. Donnez-moi un croissant, un pain aux raisins et… un pain au chocolat aussi. J’ai très faim ce matin. »
 
En entendant le terme de chocolatine, la boulangère suspend son geste, la pince tenant le croissant à demi rentré dans le sac en papier recyclé qu’elle tient à la main. Elle attrape une chocolatine et la place dans le sac en papier recyclé qu’elle tends ensuite à Victor LADOU qu’il empoigne avant de payer et de quitter la boulangerie.
 
En entendant le terme de pain au chocolat, le boulanger suspend son geste, la pince tenant le croissant à demi rentré dans le sac en papier recyclé qu’il tient à la main. Il attrape un pain au chocolat et le place dans le sac en papier recyclé qu’il tends ensuite à Zoé, qui l’empoigne avant de payer et de quitter la boulangerie.
 
            Sur le trajet de retour, il achète le journal du matin. Il déjeune en lisant les dernières nouvelles avant de finir par l’horoscope : « Amour : l’amour vous attend au coin de la rue. Chance : une opportunité va être manquée de peu. Argent : une économie va être réalisée. »
 
            Sur le trajet de retour, elle achète le journal du matin. Elle déjeune en lisant les dernières nouvelles avant de finir par l’horoscope : « Amour : l’amour vous attend au coin de la rue. Chance : une opportunité va être manquée de peu. Argent : une économie va être réalisée. »
 
Il se gausse des horoscopes et des personnes qui y croient. Comme il le dit toujours, il commencera à considérer l’astrologie comme étant une science le jour où toutes les prévisions seront identiques. Il avale la dernière bouchée de sa chocolatine avant de sortir à nouveau.
 
Elle ne se gausse pas des horoscopes car elle fait partie des personnes qui y croient. Comme elle le dit toujours, Il n’y a pas de mal à y prêter un peu foi. Elle avale la dernière bouchée de sa chocolatine avant de sortir à nouveau.
 
Il s’approche du coin de sa rue et…
 
Elle s’approche du coin de sa rue et…
 
…traverse la route pour aller de l’autre côté.
 
Il aime bien sa belle ville d’Albi.
 
Elle aime bien sa belle ville de Castres.
 
Histoire 4
 
Ce matin, comme tous les matins depuis plusieurs années, Victor LADOU s’est levé d’humeur mouffut et est allé acheter une baguette de pain pas trop cuite.
Sauf que ce matin, n’est pas un matin comme les autres, car aujourd’hui, la vie de Victor LADOU va changer.
 
Victor LADOU arrive dans sa boulangerie favorite et, pris d’une soudaine envie irrésistible, il décide de modifier ses habitudes et d’acheter des viennoiseries pour son petit-déjeuner. Il ignore encore à quel point ce simple geste anodin va bouleverser son existence.
 
Il s’approche du comptoir et sa boulangère lui tend une baguette de pain pas trop cuite qu’il refuse d’un geste de la main.
« - Je vais plutôt prendre des viennoiseries. Donnez-moi un croissant, un pain aux raisins et… une chocolatine aussi. J’ai très faim ce matin. »
 
En entendant le terme de chocolatine, la boulangère suspend son geste, la pince tenant le croissant à demi rentré dans le sac en papier recyclé qu’elle tient à la main. Elle attrape une chocolatine et la place dans le sac en papier recyclé qu’elle tends ensuite à Victor LADOU qu’il empoigne avant de payer et de quitter la boulangerie.
 
            Sur le trajet de retour, il achète le journal du matin. Il déjeune en lisant les dernières nouvelles avant de finir par l’horoscope : « Amour : l’amour vous attend au coin de la rue. Santé : attendez-vous à un choc. Travail : attention à l’inattention. »
                                                                                              
Il se gausse des horoscopes et des personnes qui y croient. Comme il le dit toujours, il commencera à considérer l’astrologie comme étant une science le jour où toutes les prévisions seront identiques. Il avale la dernière bouchée de sa chocolatine avant de sortir à nouveau.
 
            Il arrive au coin de la rue quand, il aperçoit de l’autre côté de la rue la plus charmante de toutes les créatures charmantes lui faire un petit signe de la main. Signe auquel il répond évidemment.
 
            Il se prépare à traverser et la charmante créature lui fait de grands signes avec les mains et les bras. Victor LADOU lui fait alors comprendre qu’il l’a remarquée et qu’il est en train d’aller à sa rencontre.
 
            Il commence à peine à traverser la rue et se rend compte que la charmante créature s’est transformée en une créature bizarre et inquiétante car elle lui fait de TRES grands signes en criant quelque chose.
 
            « Mais ele est conne ou quoi ? » sera la dernière chose qui traversera la tête de Victor LADOU avant que cette dernière ne traverse à son tour le pare-brise du camion de la compagnie GATOR duquel la créature essayait d’attirer l’attention de Victor LADOU.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents