Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


Ganon est-il vraiment le fléau d’Hyrule ?

Publié par Victor Ladou sur 13 Juin 2017, 07:09am

Catégories : #La chronique du mercredi

Ganon est-il vraiment le fléau d’Hyrule ?
Ganon est-il vraiment le fléau d’Hyrule ?
 
Question intéressante qui mériterait d’avoir sa place comme sujet de philosophie du baccalauréat.
 
En effet, s’il apparaît clairement comme le grand méchant de presque tous les jeux de la saga « The legend of Zelda », le dernier opus de la licence, à savoir « Breath of the Wild », nous permet de nous poser légitiment la question.
 
Explications :
 
Je viens de finir la quête « Une affaire en plein essor », au village d’Euzero, et force m’est de constater que cette dernière nous montre des personnes sectaires, racistes, communautaristes et sexistes.
 
En effet, Grosailleih est envoyé en mission par son patron dans une contrée sauvage pour faire prospérer son affaire de charpenterie. Je passerai sur la malhonnêteté du boss qui vous vend une maison qui ne lui appartient pas et qu’il devait détruire.
 
Bref, son sous-fifre vous demande de le fournir en fagots de bois (il faut 110 fagots en tout si je ne me trompe, bonjour le désastre écologique) et de trouver des personnes pour l’aider dans sa tâche.
 
MAIS, car il y a toujours un mais, il faut obligatoirement que ces personnes aient leur prénom qui finit par « ieh », politique d’embauche de son patron.
 
En droit du travail, cela a un nom : discrimination à l’embauche. Imaginez un peu (le pauvre) Roger, chômeur et père de 5 enfants, dont la société a fait faillite suite à l’invasion de Ganon, qui est hyper qualifié et compétent pour le job, mieux que quiconque.
 
Et bien, il ne sera pas embauché juste parce que ses parents ne l’ont pas appelé Rogieh. Et il devra alors rentrer et expliquer à ses enfants pourquoi la pauvre Minieh, qui ironiquement elle, a le bon prénom, va mourir faute de pouvoir lui payer le traitement adapté.
 
Et nous tombons alors dans le racisme le plus primaire. Il faut quelqu’un de costaud pour casser des rochers ? Un Goron fera l’affaire. Besoin d’une épicerie ? Un Piaf car l’approvisionnement par voie des airs est plus simple. Et les Zoras sont tellement plus spirituels que les autres.
 
Que dire quand Grosailleih a besoin de quelqu’un pour lui recoudre ses vêtements, devinez vers qui il faut se tourner ? Exactement, une Gerudo. Qui de fière peuplade du désert, sont devenues des femmes ne recherchant qu’une seule chose : le mariage.
 
Et refusent que les hommes pénètrent dans leur cité.
 
Vous y compris, alors que leur avez sauvé leur joli petit cul.
 
Sauf que ce comportement d’ingratitude et de vénalité se retrouve chez presque tous les habitants d’Hyrule.
 
« - Je suis amoureux de toi mais tu veux mes bottes ? Va faire une quête impossible où tu risqueras de mourir.
- Tu es le prodige, mais avant de te filer ce que Zelda m’a confié pour toi va faire cette quête.
- Tu nous as sauvé et maintenant tu as besoin de dormir pour aller mieux ? C’est 20 rubis la nuit.
- Je voudrais voir un cheval blanc mais tant que tu ne l’auras pas enregistré, je ne le verrai pas. »
 
Bref, les exemples seraient encore nombreux et je ne vais pas tous les citer.
 
Pareillement, il y a une quête dans le village d’Euzero où il faut faire un gâteau pour sauver une petite fille. Son père se plaint de dépenser beaucoup d’argent pour essayer de la sauver.
 
Et c’est là où le pauvre Roger aurait aimé pouvoir en dire autant mais, hélas, la petite Minieh n’a pas eu cette chance. Et une fois sa fille soignée, ledit géniteur vous traite comme un chien, littéralement, vous arnaquant allégrement après vous avoir envoyé vers une mort certaine pour satisfaire un caprice.
 
Alors certes, les plus tatillons d’entre vous diront que le patron de la société est ouvertement gay et que le village a été fondé sur un effort collectif de toutes les races de la terre d’Hyrule.
 
Et c’est vrai. Sauf qu’aucune des personnes ayant participé à la fondation du village n’y a de maison, ils sont obligés de tenir des magasins pour survivre, le Zora censé représenter la pureté spirituelle et religieuse tient l’auberge malgré son âge avancé et la Gerudo est obligée de se marier avec Grosaillieh pour être certaine d’être logée.
 
C’est pourquoi je me demande aujourd’hui si Ganon est vraiment le fléau d’Hyrule et surtout, si les habitants de la terre d’Hyrule ne sont pas une sacrée bande de connards ?
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents