Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


L’épanouissement personnel

Publié par Victor Ladou sur 14 Avril 2017, 15:00pm

Catégories : #Ma vie son oeuvre

L’épanouissement personnel
Si Dieu a créé les mères, c’est uniquement pour mettre au monde des enfants qu’elles chériront et protègeront dans leur sein, tout en prenant bien soin de les détruire psychologiquement, confortablement installés dans le giron de l'amour maternel…
 
Bonjour. Je m’appelle Victor LADOU. J’ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Je suis brun aux yeux verts. Et aujourd’hui, je mange avec ma mère…
 
Ma mère a pris cette mauvaise habitude, à chaque fois que nous perpétuons cette tradition familiale qu’est le repas dominical, de me donner des nouvelles de personnes avec qui j’ai suivi une scolarité, le degré d’étude variant entre la maternelle et l’université.
 
Pour une obscure raison que je ne m’explique pas, elle pense que j’éprouve un réel intérêt aux faits et gestes de personnes dont j’avais même oublier l’existence jusqu’à l’évocation de leur nom par ma matrice génitale.
 
Je la soupçonne de croire que ces gens peuvent devenir une source d’inspiration dans la recherche constante d’un bien-être personnel, d’un accomplissement professionnel et de la réussite dans ma vie amoureuse.
 
Il est vrai que j’ai longtemps cherché une certain degré d’épanouissement qui rendrait ma vie afin complète. Pour cela, je me suis lancé dans des quêtes impossibles, à combattre mille et une incarnation du roi démon…
 
Plus tard, je me suis abimé dans l’alcool, les drogues et le porno. Le prix des deux premiers m’interdisant l’accès à des péripatéticiennes. Je me suis aussi perdu dans les amours éphémères et les bras de multiples amantes.
 
J’ai aussi voyagé tout autour du monde, devant ma télévision, à travers différents documentaires ou reportages. Et cela, toujours pour de simples raisons pécuniaires. J’ai vécu une multitude de vies qui n’étaient pas les miennes grâce au petit écran.
 
Mais tout cela, c’était avant. J’ai découvert ce qui me manquait au plus profondément de moi. Et c’est en vainqueur que je me suis présenté ce dimanche-là chez mes parents. Je me suis déchaussé, lavé les mains et je suis passé à table.
 
Et quand à la fin du repas, après m’avoir détaillé la vie idyllique de ma petite amie de 3ième, ma mère s’est penchée vers moi d’un air compatissant et m’a demandé comment j’allais, je me suis basculé sur ma chaise, j’ai posé mes pieds sur la table et j’ai déclaré souriant :
 
« Merveilleusement bien. J’ai des chaussettes jour de la semaine… »

Commenter cet article

Mélusine Hoffman 17/04/2017 13:41

Faudra me dire où tu les as trouvé, j'en cherches depuis longtemps :o

Victor Ladou 18/04/2017 11:42

Magasin de vêtement pour hommes.
Je ne te cacherais pas chercher les caleçons assortis maintenant...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents