Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


Les regrets

Publié par Victor Ladou sur 7 Juin 2017, 07:09am

Catégories : #La chronique du mercredi

Les regrets
Nous avons tous des regrets dans la vie.
C’est un fait.
Qu’ils soient personnels, familiaux, amoureux, scolaires ou professionnels, ils sont bien présents et nous devons vivre avec.
 
Il y a ceux reviennent nous hanter pendant nos instants de faiblesse ou de doute, ceux qui aiment à se rappeler à nos bons souvenirs à certaines époques de l’année, et enfin, il y a ceux qui nous pèsent et que nous portons chaque jour sur nos épaules.
 
La sagesse populiste nous dit qu’il ne faut pas regretter ses choix, car ils correspondent à ce que l’on voulait quand on les a pris.
 
Bullshit !
 
En ce qui me concerne, j’ai trois grands regrets dans ma vie.
Et quand il m’arrive d’y penser, je me pose toujours les mêmes questions :
 
« Serais-je le même aujourd’hui si j’avais opté pour des options différentes à différentes époques de ma vie.
Serais-je assis à ce moment devant mon ordinateur en train d’écrire cette chronique si j’avais pris d’autres décisions ?
Et puis, ai-je vraiment fait de mauvais choix ou bien ai-je choisis les moins pires ?
 
Et si je pouvais revenir en arrière et tout réparer, le ferais-je ? »
 
Honnêtement, je ne le sais pas.
 
Sauf pour un.
Qui me sourit sournoisement sur chaque photo prises dans ma jeunesse, de mon adolescence au début de ma vie de jeune adulte.
 
Un choix que si je pouvais, je changerais sans l’ombre d’une hésitation.
 
Je retournerais dans le passé, je me collerais une grande claque dans la gueule en me demandant si je suis con ou quoi, avant de me donner un précieux conseil capillaire.
 
Et oui mes amis, j’avais une coupe de cheveux de merde.
 
Par moments, je me dis que c’est vraiment un miracle que je sois arrivé à perdre ma virginité (encore que cela reste discutable) avec une telle atrocité sur la tête.
 
Mais laissez-moi être plus précis : j’ai les cheveux épais et je me suis échiné pendant des années à essayer d’avoir les cheveux longs, chose que mes cheveux en retour ont toujours refusé.
 
Ils ont leur volonté propre et une poussée horizontale et les discipliner est un combat que j’ai perdu depuis longtemps.
Véridique.
J’ai la même coupe de cheveux que Coluche.
Mais avec des cheveux raides.
 
Bref.
J’en reviens par moments à douter de l’amitié de mes amis de l’époque ou de l’affection de ma famille qui me laissait arborer cette difformité capillaire.
 
Surtout que je suis passé par tous les styles, de la coupe du mulet ou de la queue de rat quand j’étais enfant, à la coiffe au pétard, ou bien à la coupe structurée, mais en moche, façon Clark KENT ou Superman.
 
Et si je vous en parle aujourd’hui, ce n’est ni parce que je suis retombé sur de vieilles photographies de moi couleur sépia, ni parce que j’ai rencontré de vieux amis qui m’ont rappelé la bonne époque.
Et encore moins parce que je me dégarnie de plus en plus !!!
 
C’est parce que je me suis coupé les cheveux dimanche.
Et que j’aborde depuis une coupe à la Godefroid le Hardi.
Que je regrette amèrement…
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents