Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


NaNoWriMo 2016 : Day#4

Publié par Victor Ladou sur 4 Novembre 2016, 19:00pm

Catégories : #NaNoWriMo

NaNoWriMo 2016 : Day#4
Jour 4 : Star Chocolatine
 
Date Stellaire : 12345.6789 (2033 dans l'ancien calendrier grégorien)
 
Ce matin, comme tous les matins depuis plusieurs années, Victor LADOU s’est levé d’humeur mouffut et est allé acheter une baguette de pain pas trop cuite.
Sauf que ce matin, n’est pas un matin comme les autres, car aujourd’hui, la vie de Victor LADOU va changer.
 
Il monte dans son vaisseau spatial individuel à fusion à thermo-chaton et met le cap vers la planète boulangerie située aux coordonnées 1.88-77 afin d'y acheter une baguette de pain pas trop cuite. La fusion à thermo chaton est un nouveau procédé découvert suite à la mise en pratique de la théorie de Schrödinger.
 
Le principe consiste à placer un chaton dans une boite à vide en métal avec une tartine beurrée attachée sur son dos. Il faut préalablement avoir collé un aimant sur le ventre du chat qui doit se trouver au centre d’une bobine de fil.
 
Puis, on place le chat dans un état de chute libre grâce à la boite à vide. Interviennent alors deux principes de physiques fondamentaux : le chat retombe toujours sur ses pattes et la tartine de beurre tombe toujours du côté beurré.
 
Ses deux forces diamétralement opposées entrainent le chat dans un mouvement de rotation perpétuel, produisant une source d'énergie quasi infinie grâce au principe élémentaire de la physique : l’électromagnétisme.
 
Quasi infini car le chaton à force rentre en combustion à cause du principe de physique sur le frottement de l’air produisant un dégagement de chaleur lors cette production d’énergie (d'où le terme de fusion à thermo-chaton). Il faut donc changer assez régulièrement de chaton.
 
Ce procédé peut paraitre barbare mais il est le fruit d’un long travail de recherche scientifique et qui sommes-nous pour remettre en cause un principe aussi simple utilisant des concepts scientifiques simples et efficace. Et puis, c’est bien plus propre que le diesel, convenons-en.
 
Au détour d'une ceinture d'astéroïdes sous stéroïdes (le futur est vraiment plein de surprises pour des gens de notre temps), il se retrouve plongé au cœur d’une bataille intersidérale entre la République de la Chocolatine et l’Empire du Pain au Chocolat.
 
Il décide que ce combat ne le concerne pas pour la bonne raison qu'il préfère de loin les pains aux raisins. Il continue sa route tranquillement quand il est soudainement pris pour cible par un vaisseau de l'Empire, un X-L.
 
Il se rend compte alors qu'il a une préférence pour le terme de chocolatine et actionne donc la commande secrète de son vaisseau spatial, le transformant en un méchant mécha : le Gator. Il se retourne et décide donc de prendre part au combat.
 
Il connait le point faible des vaisseaux impériaux. Quand on leur tire dessus avec un rayon plasma à défulgurateur neurotronique et que l'on arrive à percer leurs boucliers, puis leur coque, ils ont une fâcheuse tendance à exploser.
 
Et le hasard étant bien fait, et le Gator bien équipé, Victor LADOU utilise donc son rayon plasma à défulgurateur neurotronique sur les bâtiments de guerres spatiaux composant la flotte de l'Empire du Pain au Chocolat.
 
Il se pose ensuite sur la planète la plus proche où il est rejoint par un détachement de la République de la Chocolatine. Quatre pilotes sortent de leurs vaisseaux : deux hommes, une femme et un Demisroussos.
 
Les Demisroussos sont des créatures humanoïdes possédant une très forte pilosité et un timbre de voix assez exceptionnel dont les cris sont un étrange croisement entre une Janice et un Francis Lalanne...
 
La femme du groupe est assez mignonne, environ 9/10 sur l'échelle de loutre de Victor LADOU. Les hommes ne l'intéressant pas, Victor LADOU ne saurait dire s'ils sont physiquement attirants ou pas. Le choix esthétique est donc laissé à la libre discrétion du lecteur...
 
Bon, NaNoWriMo ou pas, on va résumer la conversation qu’ils ont eu parce que je ne suis pas doué pour les dialogues et que ça me soule vite d’essayer d’écrire des phrases réalistes et sensées. Donc, disais-je avant d’être interrompu par moi-même :
  • Ils l’ont remercié chaleureusement
  • Il a dit OK
  • Ils lui ont proposé de rejoindre leur mouvement de résistance
  • Il a demandé pourquoi la résistance alors qu’ils appartenaient à la République
  • Ils lui ont expliqué
  • Il a dit OK
  • Ils ont réitéré leur proposition
  • Il a demandé pourquoi il devrait se battre pour eux contre l’Empire
  • Ils lui ont expliqué
  • Il a dit OK
  • Ils ont réitéré une nouvelle fois leur offre
  • Il a demandé si cela lui permettrait de coucher avec la fille (qui s’appelle Zoé)
  • Ils ont dit oui.
  • Elle a dit non
  • Il a dit dommage.
  • Le Demisroussos a dit un truc incompréhensible.
  • Il a dit merci mais non.
  • Le Demisroussos a eu l’air déçu.
  • Il a demandé s’ils avaient des cookies.
  • Ils ont dit non.
  • Il a dit que l’Empire en avait.
  • Ils ont dit que c’était un mensonge.
  • Il a demandé si du coup c’était sûr qu’il ne pouvait pas coucher avec Zoé.
  • Ils ont dit oui
  • Elle a dit non.
  • Il a dit youpi.
  • Elle a bafouillé en disant qu’elle s’était trompée et que c’était bien oui.
  • Il a dit dommage.
  • Ils ont dit que par contre ils avaient des mugs.
  • Il a demandé s’ils étaient personnalisables avec le nom.
  • Ils ont dit oui.
  • Il a dit cool.
  • Ils ont dit alors.
  • Il a dit peut-être/
  • Ils lui ont expliqué que le sort entier de la galaxie dépendait de lui.
  • Il a dit que cela faisait beaucoup de pression pour un seul homme, fut-il aussi exceptionnel que lui et que si Zoé avait accepté de coucher avec lui, elle s’en serait rendue compte.
  • Elle a dit qu’elle s’en remettrait parfaitement.
  • Il n’a pas relevé le sarcasme.
  • Ils lui ont montré le kit première insertion dans la Résistance qui comprenait un T-Shirt « j’ai rejoint la Résistance en secret. », un pin’s « L’empire c’est le pire », une carte de membre du club de la Résistance et une chaussette.
  • Il a dit cool.
  • Ils ont dit qu’en plus, il aurait 15% de réduction sur l’achat de viennoiseries.
  • Il a dit d’accord et a rejoint la résistance.
 
Victor LADOU s’envole donc avec ses nouveaux amis, tout en ayant à nouveau essuyé un refus de la part de Zoé. Ils partent en direction de la base secrète du grand leader de l’Empire du Pain au Chocolat, le méchant Dark Quickie…
 
Ils arrivent à s’introduire dans la base hyper sécurisée et remplie de soldats d’élite super entraînés ayant réussi la conquête de plusieurs mondes et ayant remporté de nombreuses batailles contre d’autres soldats d’élite super entraînés mais qui étaient des ennemis.
 
Ils se faufilent jusqu’à la salle des machines, mais le leader suprême de l’Empire du Pain au Chocolat est là. Il est grand, il est tout de noir vêtu et respire avec difficulté, ce qui est compréhensible parce que la salle des machines est pleine de fumée de charbon.
 
Il annonce à Victor qu’il est son père et que Zoé est sa sœur. Victor lui dit que c’est faux parce qu’il veut coucher avec Zoé et que personne ne couche avec sa sœur, sauf les ch’tis et qu’il ne l’est pas car il est intolérant à la cuisine au beurre.
 
Dark Quickie part dans un éclat de rire de méchant et tue une grande partie des compagnons de Victor LADOU d’un simple geste de la main. Victor LADOU se demande si finalement, il n’aurait pas mieux fait de négocier aussi avec l’Empire avant de rejoindre la Résistance.
 
Les survivants se précipitent sur lui avant de l’asperger de sang parce que c’est mal de porter de la fourrure d’animal mort et qu’en plus, ils sont contre l’utilisation des moteurs à fusion thermo-chaton parce que les chatons, c’est trop mignon.
 
Victor LADOU se rend compte alors qu’il a été trahi. Il monte à bord de son Gator et détruit la flotte de la République de la Chocolatine qui s’était approchée discrètement de la base secrète de l’Empire du Pain au Chocolat.
 
Le combat est épique. Et spatial puisqu’il se déroule dans l’espace. Les vaisseaux tirent sur Victor LADOU, mais le Gator est rapide et agile. Et son rayon plasma à défulgurateur neurotronique précis et mortel.
 
Une fois la bataille terminée, et comme il a toujours les nerfs de s’être ainsi fait rouler dans la farine, il détruit aussi la base secrète de l’Empire du Pain au Chocolat. Il dit à Dark Quickie agonisant qu’au pire, Euclide a fait bien pire.
 
A travers la vitre de son vaisseau spatial, il contemple les débris flottant dans l’espace et repère le corps dérivant de Zoé, dont une grosse partie des habits ont été déchirés dans l’explosion.
 
Il se console en se disant qu’au pire, cela lui fera une belle image pour se consoler de sa solitude ce soir. Puis, il saisit les coordonnées stellaires 1,88-77 et reprend sa direction initiale vers la planète boulangerie pour y acheter une baguette de pain pas trop cuite.
 
Victor LADOU arrive dans sa boulangerie favorite et, pris d’une soudaine envie irrésistible, il décide de modifier ses habitudes et d’acheter des viennoiseries pour son petit-déjeuner. La boulangère lui met tout dans un grand sac et il lui tend sa carte de réduction, qu'elle lui refuse.
 
« Elle n’est pas tamponnée, donc elle n’est pas valide, désolée. »
 
Victor LADOU peste contre lui-même car il se doutait bien qu’il y avait un truc avec cette foutue Résistance combattant pour la République. Résigné, il demande à la place une baguette de pain pas trop cuite.
 
« - Ce n’est pas votre jour de chance dites-moi. Je suis en rupture de stock. Des gars d’une soi-disant Résistance m’ont tout acheté pour faire leur méchoui intergalactique contre l’utilisation massive des adverbes... »
 
« Quelle merde et quelle bande de… » pense-t-il en son for intérieur.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents