Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


Le printemps

Publié par Victor Ladou sur 24 Mars 2017, 16:30pm

Catégories : #Ma vie son oeuvre

Le printemps
Il n’existe rien de plus beau que le retour des beaux jours annonçant la fin de l’hiver. Sauf peut-être une paire de seins, mais nous nous éloignons de la beauté que peut nous offrir mère Nature même si techniquement… Enfin… Bref…
 
Bonjour. Je m’appelle Victor LADOU. J’ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Je suis brun aux yeux verts. Et aujourd’hui, c’est le printemps…
 
Ah, quel plaisir que de voir le printemps revient tous les ans, aussi régulier qu’un cycle féminin, apportant avec lui son lot de poésie printanière, de charme bucolique et de merveilles naturelles.
 
Sauf quand on est allergique au monde qui nous entoure…
 
Ah, quel plaisir que de voir la flore environnante revenir petit à petit à la vie. Que de beauté dans l’herbe qui repousse, que de majesté dans les arbres qui remettent leurs feuilles, que de poésie dans les plantes qui refleurissent.
 
Sauf quand on est allergique au pollen…
 
Ah, quel plaisir de voir les premiers rayons de l’astre solaire réchauffer doucement la terre refroidie par les assauts de l’hiver. Que de plaisir à ressentir les chauds et délicats baisers de notre plus proche étoile sur la peau.
 
Sauf quand on est allergique au soleil…
 
Ah, quel plaisir de voir la faune sortir de leur tanière après une longue hibernation. Que de beauté dans les parades amoureuses des animaux, que d’excitation dans la bestialité de leurs ébats, que de sonorités mélodieuses dans les chants des oiseaux.
 
Sauf quand on est allergique aux poils…
 
Ah quel plaisir de voir la nature se réveiller. Toute l’agitation des insectes qui reprennent une activité. Que d’enthousiasme dans la contemplation des longues files interminables de fourmis, que d’émerveillement dans l’observation du vol des abeilles qui butinent de fleur en fleur.
 
Sauf quand on est allergique aux piqures…
 
Ah, quel plaisir que de voir les beaux jours revenir. Que d’extase dans les roulades de la douce rosée du matin, que de frissons dans la douce sensation de l’herbe fraîchement coupée.
 
Sauf quand on est allergique de contact…
 
Bonjour, je m’appelle Victor LADOU. Et je pense être à court d’anti-allergène…

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents