Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


L’automne

Publié par Victor Ladou sur 23 Septembre 2016, 15:00pm

Catégories : #Ma vie son oeuvre

L’automne
Parfois, au détour d’une promenade, on aime à s’assoir sur un banc cinq minutes avec soi, y délogeant alors les amoureux qui s’y trouvent, et contempler la beauté des couleurs automnales de la nature.
 
Bonjour. Je m’appelle Victor LADOU et j’ai 33 ans. Je mesure 1m88 pour 77 kilos. Je suis brun aux yeux verts. Et aujourd’hui, je fais un point sur ma vie…
 
Je ne sais pas vous, mais moi l’automne me rend toujours un peu nostalgique. Sans doute une réminiscence de l’époque de mes années d'école. Automne rimait alors avec rentrée, fin du bonheur et de la liberté…
 
Je repense à tous ces étés pleins d’insouciance, d’innocence, passage de l’enfance à l’adolescence. Quand l’avenir était devant nous. Quand la vie s’offrait à nous. Quand on se sentait plus vivant qu’on ne le sera jamais plus …
 
Quand je contemple la fine pluie automnale, de tristes souvenirs remontent du fond de ma mémoire : larmes versées et promesses brisées, espoirs perdus et amours déçus, provoquant un léger pincement au niveau du cœur…
 
La chute des feuilles mortes me rappelle le temps qui passe inexorablement, dégarnissant un peu plus mon crâne, faisant apparaître quelques fils d’argent de plus dans ma barbe, marquant mon visage du souvenir des pleurs et des rires…
 
L’automne flamboyant, comme dans un sursaut d’orgueil, fait éclater une dernière fois ses couleurs vives, ses teintes ocres et rouges, juste avant que la morte saison ne le force à se rendre à l’évidence et à lentement abandonner…
 
Tout comme les arbres pendant l’arrière-saison, mon corps perd petit à petit de sa vitalité. Je m’essouffle plus vite, suis plus long à récupérer. J’ai besoin de plus de repos et je n’aspire qu’à la tranquillité de l’âme et du corps…
 
C’est aussi le temps des interrogations existentielles. Que vais-je laisser comme héritage au monde ? Quelques gribouillis sans grand intérêt perdus sur un blog anonyme ? Ou une œuvre qui me survivra après ma mort ?
 
Mes choix ont-ils toujours été les bons ? N’ai-je pas fait plus de mal que de bien auprès des personnes qui m’aimaient et que j’aimais en retour ? Suis-je une bonne personne ? et surtout, suis-je heureux ?
 
J’en suis là dans mes pérégrinations nostalgiques quand Zoé, dans un éclat de rire, vient me prendre par la main en me disant que j’ai déjà l’air d’un vieux assis ainsi sur un banc, perdu dans mes pensées.
 
Je me lève alors et lui souris. Je possède déjà les réponses à toutes mes questions…

Commenter cet article

Melusine Hoffman 07/10/2016 13:19

C'est joli.
J'avais peur que la chute soit d'un tout autre ton, et j'aime beaucoup comme ça :)

Victor Ladou 07/10/2016 13:51

Merci beaucoup.
Ça fait plaisir.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents