Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


Une soirée entre filles

Publié par Victor Ladou sur 19 Mai 2017, 15:17pm

Catégories : #Ma vie son oeuvre

Une soirée entre filles
L’esprit humain. Freud aurait sûrement sorti un truc sur l’enfance et la sexualité, Nietzsche sur la complexité de la dualité du psychisme en tant que réceptacle de la pensée nombriliste judéo-chrétienne et BHL, une connerie sans grand intérêt.
 
Bonjour. Je m’appelle Victor LADOU. J’ai 33 ans. Je mesure 1m88 pour 77 kilos. Je suis brun aux yeux verts. Et ce soir, Zoé m'a lâchement abandonné pour faire une soirée entre filles.
 
Je me suis donc retrouvé seul devant la télévision avec ma bière tiède et ma pizza froide, à regarder des programmes me faisant m’interroger sur la véracité des théories évolutives de Darwin.
 
Et c’est là que mon esprit a commencé à échapper à mon contrôle. Je me suis mis à imaginer ce que pouvait bien être une soirée entre filles. En effet, il existe bien des mystères féminins pour nous, simples créatures mâles, comme par exemple : mais pourquoi les filles ont-elles besoin d'aller aux toilettes à deux ou qui des deux a les plus gros seins.
 
Soirée entre filles – Possibilité 1
 
Un appartement cossu, décoré magnifiquement quoique manquant d'une touche purement masculine, nous laissant penser qu'il s'agit d'un appartement de célibataire. Et le chat et les numéros de « Seule et fière » ne sont pas là pour décourager mes déductions mais plutôt les futurs candidats potentiels.
Ma copine et les siennes sont assises dans un canapé en train de regarder des comédies romantiques comme « Pretty Woman », « Bodyguard », « Quand Harry rencontre Sally » ou encore la première trilogie Star Wars.
Elles boivent des boissons de femme, style vin blanc ou porto blanc, qu'importe la liqueur tant qu'elle contient une faible teneur en alcool et la couleur blanche accolée à la fin du nom. Elles pleurent devant Richard Gere, Kevin Costner et Dark Vador.
Puis elles commencent à médire sur le fait que les films ne représentent pas la vraie vie et que les hommes sont tous les mêmes. Elles parlent librement de leurs conquêtes actuelles, de leur vie sexuelle et, oh mon dieu... J'espère qu'elles ne vont pas commencer à comparer la taille et/ou la durée et/ou la qualité de leurs partenaires sexuels. Du coup, elle va sûrement leur raconter pour la nuit dernière. Je suis foutu...
 
Damned ! Je me réveille devant un talk-show avec des femelles hystériques qui racontent l'intégralité de leur vie sexuelle sans pudeur aucune pendant que l'animatrice blonde, penchant sa tête sur la droite, semble compatir avec elles tout en pensant aux chiffres de l'audimat.
 
Je me lève alors et jette la bouteille vide avant de ranger l'assiette dans le lave-vaisselle, puis de me rasseoir devant la télévision.
 
Soirée entre filles – Possibilité 2
 
Non, je divague complètement. Avec qui m'a-t-elle dit qu'elle sortait ce soir ? Pinkie, Winkie et la troisième dont je me souviens autant du prénom que de celui des deux premières. Du coup, je me suis totalement fourvoyé. Elles vont sûrement se jouer un remake de « Back to school » et redevenir des adolescentes totalement insouciantes. Elles doivent sûrement être en train de picoler comme des polonaises un soir de 15 août.
Après, elles vont sûrement sortir en boîte et danser une bonne partie de la nuit, avant de se faire accoster par de solides gaillards de la marine, avec le prestige de l’uniforme et leur adorable pompon, des petits gars carrés et athlétiques qui leur offrent gracieusement des coups à boire, qu'elles acceptent. Ils commencent à flirter avec elles et elles gloussent comme des demoiselles ayant fait le mur du couvent.
Puis ils vont sortir sur le parking et s'embrasser avant de...
 
Damned ! Je me réveille devant un quelconque remake d' « American Pie » remixé avec « Top Gun ». Par les lunettes de McLegsy, il faut vraiment que je surveille mes activités télévisuelles.
 
Soirée entre filles – Possibilité 3
 
Elles vont passer la soirée dans un bar karaoké et s'amusent en chantant comme des folles.
 
Damned ! Je me réveille devant la météo qui suit un quelconque télé-crochet musical et demain, il va pleuvoir. Je me lève et me sers une tasse bien chaude de tisane à la camomille, avant de me rasseoir dans le canapé.
 
Soirée entre filles – Possibilité 4
 
Des bougies sont allumées. Une délicieuse odeur de vanille, de camomille et de pain d'épice flotte dans la chambre. Elles s'amusent à se raconter des histoires qui font peur, mangent des marshmallows et écoutent de la musique de filles.
Elles rient très fort et commencent à se battre avec leurs polochons. L'un d'eux explose et des plumes volètent un peu partout dans la chambre. Elles rient encore plus fort. Puis, elles s'effondrent sur le lit et s'effleurent les cheveux.
Puis, les effleurements se changent en caresses, leurs lèvres se rejoignent et les attouchements se font plus intenses, plus précis...
 
Damned ! Je me réveille en sursaut devant un film pornographique lesbien juste quand Zoé rentre (enfin… mais pas au bon moment) dans l'appartement.
 
« - Ben ça va, tu t'ennuies pas sans moi. Les hommes sont vraiment tous les mêmes.
 - Hein ? Quoi ? »
Je réalise alors l'ampleur de la scène et surtout de la profondeur du champ et me dépêche d'éteindre la télévision.
« - Excuse-moi, je m'étais endormi.
 - Mais bien sur. J’espère que tu en as gardé un peu pour moi. »
Je rougis. Elle se penche et rit tout en m'embrassant :
« - Quelle jolie teinte. Je ne la connaissais pas celle-là. Tu permets que je la mémorise pour plus tard ?
 - Humm ! As-tu passé une bonne soirée ?
 - Oui, on s'est bien amusées. On a bu l'apéro chez ma mamoune (et après vous vous étonnez que je ne retienne pas leur prénom), puis on a fait un resto avant d'aller boire une bonne bière blanche dans un bar irlandais. Puis nous sommes retournées chez ma mamoune pour finir la soirée et papoter encore un peu.
 - Effectivement, tu as passé une bonne soirée.
 - C’est vrai. Mais elle n'est pas finie. Il reste encore seize secondes et demie. Profitons-en. Surtout que la nuit dernière n'a pas été entièrement à la hauteur de mes espérances... »
 
Damned ! J'avais raison...

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents