Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


L’été 2 : le retour

Publié par Victor Ladou sur 1 Juillet 2016, 18:00pm

Catégories : #Ma vie son oeuvre

L’été 2 : le retour
Et oui, tous comme les sujets sur la pluie, la neige ou la canicule dans les journaux télévisés, l’été revient tous les ans avec plus ou moins de régularité, toujours introduit par une fête de la musique dont je ferai l’éloge une autre fois…
 
Bonjour. Je m’appelle Victor LADOU, j’ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Je suis brun aux yeux verts. Et aujourd’hui, c’est l’été.
 
Pour ceux d’entre vous qui s’en souviennent, je vous ai déjà parlé de la torture que représente l’été pour moi. Pour les autres, je ne saurais trop vous conseiller d’acheter le 1er tome de ma trilogie en cliquant ici.
 
J’entends déjà les mauvaises langues dire « Mais Victor, tu n’es pas né en été ? ». Non. Je ne suis pas né comme vous simples mortels. Je suis juste apparu le jour où ma mère a donné naissance à une légende…
 
Sinon, revenons à nos moutons. Déjà, l’été, il fait chaud (merci captain obivious). Et je déteste la chaleur. La chaleur, ça me fait suer. Au propre (enfin, façon de parler) comme au figuré.
 
Les gens transpirent dans leurs vêtements, laissant apparaître de jolies auréoles que l’esprit saint n’aurait pas reniées. Ils s’habillent « léger », offrant aux yeux du monde des morceaux de peau suintantes de transpiration…
 
Ils portent des chaussures ouvertes. Je ne parlerai pas ici des Allemands et de leurs chaussettes montant à mi- mollet portées élégamment avec des nu-pieds. Ni même du combo gagnant transpiration pédestre et tong, qui produit un horrible bruit de succion à chaque pas réalisé…
 
Et ne vous méprenez pas, il ne fait pas meilleur la nuit. Vous la passez à chercher une position confortable permettant la dispersion la plus adéquate de la chaleur corporelle. Ah le plaisir de se réveiller humide et collant dans des draps trempés par la sueur
 
Et une fois que vous serez (enfin) arrivé à vous endormir, vous serez irrémédiablement réveillé par ce petit bruit au creux de votre oreille La tong deviendra alors l’instrument indispensable de vos nuits tranquilles. Ah le plaisir de la chasse au moustique à 3 heures du mat’…
 
Et si par chance, vous arrivez à écraser l’horrible parasite, vous passerez le reste de votre nuit à vous gratter la toute petite piqûre infligée par ce nuisible nocturne estival en vous demandant pourquoi cela démange autant…
 
Enfin, je vous passerai le prix excessif des locations en pleine saison, afin de pouvoir profiter du sable projeté sur votre serviette par ce petit crétin qui part se baigner, de remplacer les piqûres de moustique par celui des méduses et de la joie de découvrir les us et coutumes de vos voisins. Ah le plaisir et la beauté de la langue espagnole à 3 heures du mat’…
 
Bonjour. Je m’appelle Victor LADOU. Et le seul avantage de l’été, c’est de pouvoir jouer au jeu du Julien LEPERS…

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents