Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


Les 5 étapes du deuil

Publié par Victor Ladou sur 7 Octobre 2016, 15:00pm

Catégories : #Ma vie son oeuvre

Les 5 étapes du deuil
Elisabeth Kübler-Ross a élaboré le schéma d’un cycle théorique sur le deuil composé de 5 étapes. Ce modèle n’a cependant jamais été démontré scientifiquement. Il ne faut pas trop en demander à une femme, non plus…
 
Bonjour. Je m’appelle Victor LADOU. J’ai 33 ans. Je mesure 1m88 pour 77 kilos. Je suis brun aux yeux verts. Et aujourd’hui, ma vie s’arrête.
 

1 - Le déni

 
« Quoi ! Comment ça ?! Mais, mais, mais non, ce n’est pas possible. C’est terrible ! C’est une erreur. Il s’agit forcément d’une erreur, je ne vois que cela. Vous vous êtes trompé de nom ou avez mal orthographié le mien. Oui, cela ne peut être qu’une erreur. C’est la seule et unique solution. »
 

2 - La colère

 
« Comment ça non, ce n’est pas une erreur ?! Vous êtes sûr de ce que vous dites en plus ! Mais c’est une plaisanterie, une vaste pantalonnade ! Du travail d’incompétent qui en plus m’affirme ne pas avoir fait d’erreur ! Oui je m’énerve ! Un peu que je m’énerve ! J’estime être parfaitement dans le droit de m’énerver ! Je m’énerve parce que vous êtes clairement en train de vous foutre de ma gueule ! Et en plus, vous le niez ?! Allez-y prenez-moi pour un con en plus ! »
 
3 - Le marchandage
 
« Non, mais sinon, il y a forcément moyen de s’arranger. Cela restera entre nous. Si c’est une question d’argent, soyez rassuré. Ce n’est pas un problème pour moi. J’en ai. J’en ai plein. Je peux payer afin que nous trouvions une solution satisfaisante pour tous les deux. Faites un effort, un tout petit effort. S’il-vous-plaît… »
 
4 - La dépression
 
« Non… C’est définitif... Irrémédiable... On ne peut rien y faire… C’est la vie… La vie est une chienne alors… La mienne est fichue en tout cas… Qu’est-ce que je vais bien pouvoir devenir… J’avais des rêves, des espoirs, des attentes… Des projets… J’avais tout planifié… J’étais tellement heureux ce matin, je me sentais en pleine forme, plein de vie… Et là, vous venez de couper tout cela… Pouf… Tout s’effondre en une fraction de seconde. La vie n’a plus aucun sens… Il ne me reste plus qu’à rentrer chez moi et d’attendre alors… »
 
5 - L’acceptation
 
« Oui, sinon je peux aussi prendre la version basique. Mais, quand même, moi c’est l’édition collector à tirage limité et numéroté que j’avais précommandé chez vous… »

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents