Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


La honte

Publié par Victor Ladou sur 24 Juin 2016, 18:00pm

Catégories : #Ma vie son oeuvre

La honte
Nous avons tous nos petits travers. Des petites choses un peu honteuses que l’on aime à garder précieusement enfouies dans notre jardin secret. Ou dans notre congélateur secret. Au choix. Car comme le dit si bien le proverbe, pour vivre heureux, vivons cachés.
 
Bonjour. Je m’appelle Victor LADOU. J’ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd’hui, je dois me rendre dans un magasin dit « spécialisé » pour assouvir l’un de mes récents travers.
 
Et pour cela, j’ai une technique imparable en 5 étapes afin de pouvoir agir en toute discrétion. Je vais vous la livrer si vous êtes d’accord. Sinon, vous pouvez passer directement au texte suivant, cela ne me vexera pas. Mais un peu quand même si…
 
Etape 1 : le camouflage
 
Il en existe de plusieurs types. A vous d’opter pour celui qui vous paraît le plus adapté.
  • militaire : treillis, T-shirt kaki, rangers et peintures de guerre.
  • Avantage : le must du camouflage dans une jungle
  • Inconvénient : on a rarement à se camoufler dans une jungle par chez nous
A éviter si vous vous trouvez en Corse
 
  • ninja : vêtements noirs et amples
  • Avantage : possibilité de disparaître dans un nuage de fumée
  • Inconvénient : le nuage de fumée ne fonctionne pas pour éviter le paiement en caisse
 
  • agent secret : long imper, lunettes de soleil et un journal.
  • Avantage : discrétion assurée
  • Inconvénient : ne passez pas près d’une école
A éviter si vous êtes un grand blond avec une chaussure noire
 
Ce qui nous amène directement à la prochaine étape.
 
Etape 2 : le trajet.
 
Il doit être parfaitement étudié. Les ordres de priorité sont d’éviter toutes les zones où vous avez le plus de chances d’être reconnu tout en s’épargnant de trop grands détours.
 
Important : toujours prévoir deux itinéraires différents pour l’aller et le retour avec une possibilité d’évasion en cas d’imprévu.
 
Etape 3 : le magasin.
 
Important : même une fois arrivé à destination, vous n’êtes pas à l’abri d’y croiser une vague connaissance. La méthode de la dent creuse avec une capsule de cyanure, bien qu’ayant fait ses preuves, est à proscrire. Si vous étiez pris, vous n’aurez qu’à nier ou prétendre vous être trompé de magasin. Vous êtes adulte maintenant que diable.
 
Pour être le plus efficace possible, vous aurez préalablement effectué un repérage des lieux et de l’endroit où se situe l’objet de votre désir. Vous rentrez, vous vous y dirigez d’un pas sûr et confiant afin d’éviter d’être stoppé par un vendeur souhaitant vous aider, puis, sans paniquer, vous vous rendez droit vers les caisses.
 
Attention : dans la confusion du moment, pensez à bien prendre l’article !
 
Etape 4 : les caisses
 
Le moment le plus crucial pour la réussite de votre plan. Choisissez la bien. Toujours la plus proche de la sortie afin que vous disparaissiez le plus rapidement possible.
Non vous n’avez pas de carte de fidélité et non vous n’en voulez pas.
Toujours préférer le paiement par carte bleue. Simple, direct et efficace.
Ne commettez surtout pas l’erreur d’oublier votre ticket de caisse. C’est toujours utile en cas d’échange.
 
Etape 5 : le retour
 
La partie la plus périlleuse. Enorgueilli par votre exploit ainsi que le succès de votre expédition, vous n’êtes pas à l’abri d’une erreur grossière et de réagir bêtement en saluant à un ami ou en répondant à l’appel de votre nom.
Une fois votre achat effectué, fuyez.
Fuyez comme si votre vie en dépendait.
Faites profil bas et ne réagissez pas aux signes du mon de extérieur.
N’oubliez pas que dans la poche plastique arborant fièrement l’enseigne du magasin se trouve l’objet interdit de toutes vos convoitises.
Et que vous ne pourrez souffler et en profiter pleinement qu’une fois à l’abri des regards indiscrets de votre entourage.
 
Voilà.
J’espère que mes conseils vous auront été d’une quelconque utilité.
Je dois vous laisser afin de les mettre de suite à profit.
Si l’on ne devait jamais se revoir, ce fut un honneur que d’avoir été lu par vous.
 
Bonjour. Je m’appelle Victor LADOU. Et aujourd’hui, je vais aller acheter un jogging…

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents