Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma vie, son blog

Ma vie, son blog

Bonjour, Je m'appelle Victor LADOU. J'ai 33 ans et je mesure 1m88 pour 77 kilos. Et aujourd'hui, vous découvrez mon blog...


Le challenge du NaNoWriMo - Day Last

Publié par Victor Ladou sur 30 Novembre 2015, 19:00pm

Catégories : #NaNoWriMo

Le challenge du NaNoWriMo - Day Last
Fin de mon histoire commencée au tout début :
 
"Une fois son récit fini, le vieux conteur resta immobile, le visage toujours caché dans l’ombre de son chapeau. Le roi dit : « Je ne crois pas à tes histoires. Les dieux de l’ancienne Aïga étaient de faux dieux, indignes de notre affection. »
            Le vieillard répond alors tristement : « J’ai dit pourtant la vérité. Il est très tard seigneur et je dois partir. » Il sort alors une bougie de cire sa besace. Il l’approche alors des braises rougeoyantes, l’allume et la pose devant lui :
 
« Quand elle sera consumée, je m’en irais. »
 
            Plus personne ne bouge, osant à peine respirer devant ce vieillard accablé, étrange conteur de légende, immobile devant eux. Ils éprouvent soudain pour lui un immense respect. Le feu s’est éteint depuis longtemps et la bougie brûle toujours droite, puis tout à coup vacille. Elle s’éteint  plongeant l’assistance dans l’obscurité, ne laissant qu’un ultime bout de mèche fumant. Le vieillard est toujours immobile. Poussé par un désir, le roi se lève et se dirige lentement vers le vieil homme. Il approche une main hésitante mais à peine l’a t-il effleuré que le corps se désagrège en poussière impalpable qui s’élève et disparaît comme une vapeur.
 
                       Ainsi meurt El. Il est mort car les hommes ne croyaient plus en lui.
Les dieux sont les plus puissants et les plus faibles des créatures. Elles ne subsistent que par l’amour que l’on leur porte. Cessez de les aimer, de croire en eux et ils disparaîtront.
 
            Alors, toutes les créatures qui croyaient en El disparaissent : les dieux, les elfes, les nains, les créations de Bala. Seuls les hommes continuèrent à vivre, mais dans un monde sans magie, sans dieux, sans rien sauf eux, les hommes livrés à eux même et au culte de leur faux dieu disparut avec El. Toute forme de magie, de mystère, etc.… disparut avec El.
 
Dans une petite cabane, une fillette se retourne et pleure doucement dans la nuit étoilée. Elle pleure la perte de quelque chose d’important qu’elle n’arrive pas à se rappeler. Elle pleure car elle sent un grand manque dans sa vie. Elle ne sait pas ce que c’est mais elle le pleure quand même. Ce n’est pas grave car elle l’oubliera en grandissant. C’est pour ça que les enfants grandissent. Pour oublier."
 
Ma cigarette est maintenant consumée.
Mon challenge est terminé.
 
Merci à vous de m'avoir suivi.
En espérant que cela vous aura plu.
Bonne continuation.
 
Je vais maintenant m'en aller.
 
A bientôt...
 
Et n’oubliez pas :
 
SOYEZ MAUDITS !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents